Des réponses à vos questions

Voici une liste non-exhaustive des questions qui nous ont fréquement posées. Nos spécialistes vous répondent.

Le bien-être est une notion complexe. Son résultat est influencé par une multitude de facteurs externes et personnels. La vie, les événements de tous les jours sont déterminants.

En ce qui concerne la construction, certaines influences extérieures peuvent être atténuées ou au contraire accentuées par l’utilisation de certains matériaux. On pense principalement aux influences de la géologie. Aussi, les notions de biologie du bâtiment ou de géobiologie ont le vent en poupe. La sensibilité personnelle des individus est déterminante dans l’appréciation de ces influences.

L’utilisation de matériaux " neutres " tels que le bois, la diminution des conductibilités électriques ou le rayonnement de chaleur (voir également le thème isolation) sont autant d’éléments extérieurs qui peuvent influencer positivement le bien-être de l’individu.


La réponse à cette question fréquemment posée est oui et non. Oui en matière d’esthétique si l’aspect bois gris ne plait pas et non en matière de mécanique.

Oui parce que la qualité esthétique d’une façade, quelque soit le matériau utilisé, est dépendante de l’entretien apporté au revêtement extérieur de la façade. Les bois utilisés en façades par Dynamic Habitat reçoivent une lasure qui rempli une fonction esthétique tout en permettant au bois de garder ses qualités mécaniques intrinsèques. Ces lasures sont soumises au vieillissement plus ou moins intensément en fonction de leur couleur. De la même manière que l’amortissement sert à ravaler une façade crépie, l’amortissement servira à appliquer un rafraîchissement de la lasure après une période variant de 5 à 10 ans selon l’exposition, la teinte ou l’emplacement de la maison.

Non parce que parfaitement solutionnée, une façade en bois sans aucun traitement résistera plusieurs centaines d’années aux intempéries et agressions UV. Toutes les parois en bois des constructions Dynamic Habitat sont ventilées (revêtement de façade écarté de la partie structure) et disposent de grilles anti-insectes. Par ailleurs, tous les détails d’exécution permettent l’écoulement direct d’eau sans rétention ce qui garanti la longévité du bois


En effet, le terme " construction bois " ne fait état que de la présence de bois dans la partie structurelle de la construction. Aussi est-il nécessaire de préciser le système de construction dont on parle.

On distingue principalement les constructions en madriers (chalets), en panneaux et en ossature. La méthode de construction est également importante en terme de qualité finale. La construction traditionnelle, la semi-préfabrication et la préfabrication d’éléments complets n’offrent pas les mêmes avantages.

Les maisons Dynamic Habitat sont des constructions en bois, à ossature, en éléments préfabriqués complets.


Evidemment! Comme pour toutes les constructions, la solidité, et surtout la durabilité, ne sont pas dépendantes du matériau mais de sa mise en œuvre appropriée.

Des ponts du 17e siècle, des maisons à colombages ou en madrier du 15e siècle, dans un état impeccable, sont les témoins de la résistance du bois au poids des ans. En Chine, on peut découvrir des maisons vieilles de 2000 ans. Par ailleurs, des recherches effectuées en Allemagne ont démontré que l'entretien des ponts en bois est meilleur marché que celui des ponts en béton!

Le bois propose un rapport poids/résistance largement supérieur à ceux du béton ou du métal. Il allie souplesse et qualités mécaniques rigides selon qu’on le charge perpendiculairement ou parallèlement au sens des fibres. Bien conçues, les constructions en bois permettent des utilisations extrêmes. Le bâtiment locatif de Malleray est un exemple de la solidité du matériau bois correctement utilisé dans une construction exigeante.

La durabilité du matériau est déterminée avant tout par sa mise en œuvre et par sa qualité initiale. Ainsi, les bois utilisés dans les constructions Dynamic Habitat sont tous séchés au four. Assemblés en atelier, ils bénéficient d’une finition de détail qui permet d’assurer la qualité de l’ensemble à long terme. En effet, le soucis du détail est déterminant et la construction d’éléments préfabriqués en atelier assure la gestion parfaite de ces détails.


Écologique : relatif à l’écologie.

Écologie : partie de la biologie qui étudie les rapports des êtres vivants avec le milieu naturel.

Vu ainsi, force est de constater qu’aucune construction n’est écologique et que ce terme est malheureusement trop souvent galvaudé.

Plus sérieusement, la construction en bois est une des plus respectueuses de l’environnement, et ce pour plusieurs raisons qui sont partiellement exposées ici.

Tout d’abord, la matière première utilisée qui est renouvelable et qui, de sa croissance à son élimination, soustrait à l’atmosphère une quantité de CO2 permettant l’équilibre vital aux espèces animales et aux humains.

Ensuite parce que la mise en œuvre du matériau bois ne nécessite que peu d’énergie en comparaison de celles qui sont utilisées dans la transformation des métaux, ciments et autres PVC.

Parce que les transports nécessaires à la mise en œuvre et au montage restent raisonnables, majoritairement régionaux voire même locaux.

Parce que l’utilisation à valeur ajoutée du bois est une réponse aux coûts engendrés par l’entretien nécessaire des forêts pour toutes les fonctions vitales qu’elles assument (régénération de l’air, stabilisation des sols, contrôle de l’humidité…)

 Enfin, pour terminer sans toutefois avoir fait le tour de la question, parce que l’industrie du bois est constituée de petites et moyennes entreprises, employant des personnes de toutes les couches sociales dans toutes les régions géographiques et que cet apport social répond également à la notion de " rapport des êtres vivants avec le milieu naturel ".


Non, si le choix de construction est réfléchi et adapté à l’objet. Un incendie se déroule en trois phases qui sont l’allumage, la propagation et la destruction.

Il faut considérer que la déclaration d’incendie n’est jamais due à l’immobilier. L’incendie se déclare par défectuosité d’appareils (chauffages d’appoint…) ou par mise à feu de mobilier (cigarette et canapé, bougie et rideaux…). Ici, le choix du matériau de structure n’a aucune influence.

Une fois déclaré, l’incendie va se propager de la même manière dans une construction en bois que dans une construction massive, c’est à dire généralement d’un mobilier à l’autre. C’est dans cette seconde phase de l’incendie que doivent intervenir l’évacuation et la mise en sécurité des personnes. C’est pourquoi certains éléments de la construction doivent freiner la propagation du feu pendant une durée déterminée. Pour ce faire, les constructions Dynamic Habitat disposent généralement de parois intérieures revêtues de panneaux incombustibles crépis.

En dernière phase, la destruction partielle ou totale du bâtiment ne revêt plus qu’un caractère émotionnel, si les évacuations ont permis la mise en sécurité des personnes. Dans ce sens, il est important de rappeler que la toxicité de certains matériaux utilisés dans la construction et dans l’aménagement des appartements est bien plus dangereuse que le feu lui-même.

Une poutre en bois résiste plus longtemps au feu que, par exemple, un porteur béton ou acier. Le bois se consume lentement de l'extérieur à l'intérieur et conserve ainsi sa résistance pendant une laps de temps prolongé et préalablement définissable.


Les maisons Dynamic Habitat oui !

Le bois est certes un meilleur isolant que d’autres matériaux de construction tels que la pierre, le béton ou le métal. Toutefois ceci ne représente pas une garantie de bonne isolation.

En fait c’est le client qui détermine la qualité d’isolation qu’il souhaite avoir pour son habitat. Les parois Dynamic Habitat reçoivent au minimum une isolation de 140 mm complétée par un pare-vent isolant de 20 mm. Ceci pour une qualité d’isolation supérieure à la limite normée (valeur U mixée environ 0.27) et une consommation d’énergie de chauffage réduite. Les toitures sont encore mieux isolées. Bien sûr, vous avez toute liberté pour exiger une qualité encore plus élevée en optant pour le label " Minergie " par exemple. Ventilation contrôlée, pompes à chaleur, capteurs solaires, autant de solutions à votre disposition pour répondre à des besoins personnalisés.

Le bois est l'un des seuls matériaux porteur utilisable dans la construction au bénéfice d'une faible conductibilité thermique.

N’oublions pas que l’architecture du bâtiment est également une composante importante de la gestion de l’énergie dans le bâtiment. Dynamic Habitat vous apporte là tout son savoir-faire.

Encore un petit détail d’importance pour terminer. La température de surface des matériaux utilisés dans la construction influence le sentiment de confort par le rayonnement thermique. Ainsi, dans une construction en bois, la température ambiante peut être réduite de 1° à 2° par rapport à celle nécessaire dans une structure de briques pour un confort identique.


Attention à la poudre aux yeux. A qualité égale, les maisons en bois ne peuvent pas être 20 % moins cher que les constructions dites traditionnelles.

Le bois est utilisé pour la structure qui représente environ le quart du prix total de la construction. Il n’est évidemment pas possible d’économiser le 20% du prix total sur le 25% de ce même prix.

Par contre, la rationalisation des méthodes de construction par la préfabrication, l’optimisation des détails en fonction des matériaux choisis, ainsi que l’habitude de collaboration qui caractérise les partenaires de Dynamic Habitat sont autant de sources d’économies et paradoxalement synonyme de qualité accrue.

Par ailleurs, la préfabrication de la structure en atelier est réalisée en parallèle avec les travaux de terrassement et de maçonnerie ce qui raccourcit d’autant le temps total de construction. De plus, le faible apport d’humidité dans le bâtiment évite les longues périodes de séchage et participe à la réduction du temps de construction. L’influence financière principale de cette rapidité se mesure aux économies réalisées sur les intérêts intercalaires.


La réalisation d’une construction préfabriquée à ossature bois est structurée en parties bien distinctes qui sont le projet, l’étude approfondie, la préparation, le montage, l’installation et la remise.

 Le projet peut être développé par votre architecte, par vous ou par Dynamic Habitat. Le temps nécessaire au projet est très variable en fonction des conditions cadres (terrain, financement).

L’étude approfondie représente la partie la plus importante de la construction. C’est le résultat de cette étude qui déterminera la qualité finale de l’objet. Il faut environ deux mois de travail pour boucler cette phase.

La préparation est représentée par les travaux de terrassement et de préfabrication en atelier. Six semaines sont nécessaires à la concrétisation en atelier des éléments étudiés.

Le montage du gros œuvre n’est qu’une infime partie de la construction puisqu’il faut compter au maximum une semaine pour une habitation familiale. La mise hors d’eau de la construction intervenant après trois jours environ.

L’installation est une phase qui s’étale sur trois mois environ pendant lesquels, les revêtements, installations, appareils et finitions sont apportés au bâtiment.

La remise est l’instant magique lors duquel votre rêve se concrétise en réalité. Vous entrez en possession d’une pièce supplémentaire du puzzle qui représente vos bonheurs. La pièce qui vous manquait, et que Dynamic Habitat vous apporte, s’appelle " notre maison ".